DH World Cup #3 Leogang - Bruni assure, Vergier se rassure

Pas le temps de souffler pour nos pilotes du Team Lapierre Gravity Republic, une semaine après Fort William, ils avaient rendez-vous en Autriche à Leogang le 3e round de la Coupe du Monde.

 

Loic Bruni

Loic Bruni

 

Pour Loic Bruni, l’objectif était de maintenir son rang sur une piste qu’il affectionne (champion du monde junior en 2012, 2e en Elite en 2013, 1er des qualifs en 2014). Il prouve encore une fois lors des qualifs qu’il est très rapide, en passant 1er puis 2e sur les 2 temps intermédiaires. Malheureusement, une faute en fin de piste et c’est la chute. Il termine au-delà de la 60e place. Tout reste à faire cependant pour la finale.

Parti très tôt et auteur d’un bon chrono, il reste alors très longtemps sur le hot seat. Il avoue cependant au micro que son run n’était pas parfait et qu’il sera certainement battu. Lorsqu’on arrive aux 10 derniers pilotes, les chronos s’emballent et Loic est effectivement devancé par les plus rapides. Il termine finalement à la 8e place. Un nouveau top10 qui lui permet de conserver sa 2e place au général.

 

Loris Vergier

Loris Vergier

 

Loris Vergier avait lui à cœur de faire une perf après 2 manches compliquées. Lors des qualifs, il part à la faute et passe de justesse pour la finale. Il fait alors parti des premiers riders à s’élancer, et reste un moment sur le hot seat grâce à un bon chrono. Au final, il prend la 19e place ! Son premier top20 en Elites. De quoi repartir soulagé et motivé pour la suite.

 

Finn Iles

Finn Iles

 

Enfin, Finn Iles était également présent en Autriche en tant qu’ouvreur. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que le rookie de l’équipe aura marqué les esprits. Rapide et toujours aussi stylé, il a réalisé un temps qui l’aurait virtuellement placé à la 4e place chez les Juniors et à la 45e place scratch ! Alors qu’il n’est même pas encore Junior… On a déjà hâte de le voir à l’œuvre en 2016. En attendant, le jeune prodige canadien continue d’emmagasiner de l’expérience aux côtés de ses ainés.

 

Et comment ne pas parler d’Aaron Gwin, l’Américain a remporté cette 3e manche après avoir cassé sa chaîne dès les premiers mètres. Une véritable prouesse et un run qui rentre dans la légende.

Pour la 4e manche, rendez-vous les 4 et 5 Juillet à Lenzherheide en Suisse.

 

Revoir la course

Plus de photos