Enduro des Portes du Mercantour: un duel de légendes !

L’Enduro des Portes du Mercantour accueillait cette année la 7ème manche des Enduro World Series. Une manche marquée par une bataille féroce entre deux légendes du VTT, Sam Hill (Chain Reaction Cycles Paypal) et Nico Vouilloz (Lapierre Gravity Republic). À eux deux, Nicolas Vouilloz et Sam Hill comptent 15 titres de Champions du Monde de Descente.

 

 

D’entrée de jeu, Sam Hill prend l’avantage. La Spéciale 5, lessivée par les reconnaissances pluvieuses de vendredi, était un champ de bataille idéal pour l’Australien aux pédales plates. Pour autant, la course ne semble pas jouée lorsque l’on prend connaissance des résultats de la Spéciale 7, à peine une demi-seconde concédée par Nico Vouilloz face à son concurrent direct, en haut du classement.

Les deux hommes semblent faire jeu égal ce qui présage un final à suspens comme on les aime.Seules 7s séparent les deux hommes à l’abord du dernier run, un revirement de situation est alors encore possible. Malgrè l’ovation reçue par Nicolas Vouilloz dans les derniers mètres, l’Australien remporte bel et bien sa première Enduro World Series devant le Français, et le canadien Jesse Melamed

A quarante ans passés, Nicolas Vouilloz montre qu’il est bel et bien encore dans la course, prêt à en découdre avec la relève.

Dans la catégorie U21, une fois de plus, Adrien Dailly et Sébastien Claquin se sont livrés bataille. Et une fois de plus, le pilote Lapierre a repris du terrain au pilote Rocky Mountain. Voilà les deux à égalité de points au moment d’aborder la finale !

Source : www.endurotribe.com

Visuel: