Enduro World Series #1 – Chili Ça commence très fort !

Début de saison sur les chapeaux de roues pour le Team Lapierre Gravity Republic !

 

Adrien Dailly EWS

 

Le duo Nico Vouilloz – Adrien Dailly, renforcé à l’intersaison par l’arrivée de la pilote néo-zélandaise Rae Morrison, a fait très forte impression sur cette première manche des Enduro World Series au Chili. Après 2 longues journées de reconnaissance, les pilotes avaient un copieux programme pour cette 1ère manche des EWS : 2 journées de compétitions, une cinquantaine de kilomètres par jour et 6 spéciales chronométrées.

 

A l’issue de la première journée, les favoris sont déjà dans le coup. Richie Rude chez les Elites Hommes, Cécile Ravanel chez les Elite Femmes. Ceux-ci ne lâcheront plus leur première place jusqu’à la fin.

Nico Vouilloz impressionne en prenant la 3e place provisoire derrière la jeune garde de l’Enduro (Rude, Maes) et devant une pléiade de Français (Barelli, Clementz, Nicolai, Oton, Galy, Bailly Maitre…). Rae Morisson est régulière sur les 3 spéciales (5e, 3e, 5e) et tout proche du podium chez les féminines. Adrien Dailly, favori en catégorie U21, termine à la 3e place de cette 1ère journée.

 

Nico Vouilloz EWS 1

 

Sur la 2e journée, c’est statu quo chez les Elites hommes ; Nico Vouilloz, à l’aise sur ce terrain à la fois rapide et technique, fait parler son expérience et conserve cette superbe 3e place. A 40 ans, rien ne semble pouvoir l’arrêter !

Chez les Femmes, Rae Morisson perd quelques secondes, mais termine tout de même à la 6e place, de bon augure pour sa première compétition internationale sous les couleurs LP.
Enfin Adrien Dailly, a quant à lui sorti le grand jeu, puisqu’il claque le meilleurs temps U21 sur les 3 spéciales de la journée et repart avec la victoire. Superbe !

 

Rae Morrison EWS1

 

Et pour couronner le tout, le Team Lapierre Gravity Republic s’offre la tête du classement par équipe sur ces Enduro World Series. Une belle récompense pour nos pilotes qui ne pouvaient pas espérer mieux pour lancer la saison EWS.

Les regards sont maintenant tournés vers l’Argentine où se déroule dès ce week-end la 2e manche des EWS. Le Team Lapierre Gravity Republic, désormais leader de l’enduro mondial, fera tout pour défendre ce nouveau statut de leader.

 

Team LP Gravity Republic

 

Retrouvez l’ensemble des photos du week-end sur la page du Team

Revivez la 1ère journée en vidéo:

 

Flash Fires: EWS Rd1, Chile. One Minute

The first round is full of coasts, heat, dust, forests and fire. As the season kicks off, we couldn’t have been treated to a more spectacular start to 2016. Check out this one minute of fast cuts whilst our full highlights take shape. #EWScorral

Posté par Enduro World Series sur dimanche 27 mars 2016

 

Suivre le Team Lapierre Gravity Republic