EWS Finale Ligure - Dailly (reste) sur le toit du monde

Phénoménale performance d’Adrien Dailly ! Le pilote Lapierre signe un formidable doublé en conservant son titre de Champion du monde U21 des Enduro World Series. En Italie, pour la dernière manche des World Series, il a impressionné avec un sans-faute.

En ce week end de finale, l’objectif était clair pour nos deux pilotes, la troisième place du podium pour Nicolas Vouilloz et la victoire pour Adrien Dailly.

Nicolas prend un départ canon, il signe le second temps de la première spéciale. A l’issue de la première journée il se place 4ème pour 2,5s à peine. « Fluide et coulé tel un chat. Rusé comme renard. ». Malheureusement, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas pour notre pilote. Moins en verve sur ce second jour de finale,  il chute lors de la première spéciale de la journée. Il s’accroche mais il est victime d’une seconde chute lors de laquelle il se blesse à la main. Il se voit alors contraint d’abandonner déçu mais tout de même satisfait d’avoir pu rivaliser avec les pointures de la discipline tout au long de la saison. A 40 ans passé et 10 titres de champion du monde à son actif, Nicolas Vouilloz n’a plus rien à prouver à personne. Ce dimanche il a également brillé à travers la victoire de son protégé et coéquipier, Adrien Dailly.  

La relève est bel et bien là ! Et c’est Adrien Dailly qui l’incarne. Le jeune français a réalisé le week-end parfait. Sur les hauteurs de Finale (Italie), pour la huitième et dernière manche des Enduro World Series, il a brillamment bouclé sa saison en remportant toutes les spéciales U21. Signant même, sur la spéciale n°1, le meilleur temps toutes catégories confondues ! Un sept sur sept qui lui a permis de distancer, au fil des spéciales, Sébastien Claquin, écœuré  par tant de maîtrise. Au coude-à-coude avant l’étape italienne, c’est donc Adrien Dailly qui a remporté ce duel. Il décroche ainsi son deuxième titre d’affilée de Champion du monde U21 ! Une performance énorme qui confirme tout le potentiel du pilote Lapierre et légitime les grandes ambitions qu’il pourra affirmer pour les prochaines années lors de son entrée au sein de la catégorie ELITE. 

Visuel: