Gand Wevelgem - Démare prend date

Il avait annoncé la couleur. Arnaud Démare avait fait de Gand-Wevelgem un de ses principaux objectifs de ce début de saison.

Une semaine avant le Tour des Flandres, deux semaines avant Paris-Roubaix, Gand Wevelgem ouvre cette période des classiques et des pavés.

 

Gand Welvelgem Demare

Il a manqué une demi-roue à Arnaud Démare pour remporter sa première grande Classique

Photo credits : ©Presse Sports

 

A l’issue des 233 km de course, de nombreuses chutes ont diminué le peloton. Les favoris ne sont pas épargnés, André Greipel en tête, victime d’une et d’une luxation de la clavicule.

C’est donc au sprint que va se conclure cette édition. Soutenu tout au long de la journée par ses coéquipiers, Arnaud Démare aborde le dernier kilomètre dans les 10 premières positions.

Sagan lance le sprint aux 200 mètres. Bien calés dans sa roue, l’Allemand Degenkolb et le pilote FDJ.fr sont les seuls à pouvoir le remonter, et il s’en est fallu de quelques centimètres, mais c’est bien le pilote Giant-Shimano qui s’impose.

La satisfaction l’emporte tout de même sur la frustration pour Démare: «Cette deuxième place a beaucoup de valeur pour moi, surtout sur une course comme Gand-Wevelgem. C'est presque comme une victoire, ça prouve que ma progression est réelle. Ca faisait partie de mes objectifs jusqu'à Paris-Roubaix, je pense que je suis bien lancé aujourd'hui pour les deux semaines qui viennent.» explique Démare.

 

Rendez-vous dans une semaine sur les pavés et les monts du Tour des Flandres.