Loic Bruni était si proche

Quel scenario ! Epique, inattendue, dramatique…

Cette manche de Coupe du Monde à Leogang nous aura tenus en haleine jusqu'à la dernière seconde. Loic Bruni, héros malheureux de cette finale, s’en souviendra lui aussi encore longtemps.

 

Bruni arrivée leogang

Loic Bruni vient de passer la ligne en 27e position, le maillot amoché par sa chute. Quelques instants plus tôt il était en passe de remporter la 1ère victoire en Coupe du Monde de sa carrière

Photo credits: Lapierre / Dave Trumpore

 

Pourtant, tout avait bien commencé pour le Team Lapierre Gravity Republic. Lors des qualifications, Emmeline Ragot et Loris Vergier prennent chacun la 2e place dans leurs catégories respectives (Elites Femmes et Juniors Hommes). Chez les Elites Hommes, Sam Blenkinsop est 9e et Loic Bruni quant à lui, confirme que Leogang est une de ses pistes favorites. Il remporte cette qualification, devançant le leader de la Coupe du Monde Aaron Gwin (Specialized) et Josh Bryceland (Santa Cruz).

 

Des qualifs qui rappelaient de bons souvenirs ; lors de la Coupe du Monde 2013 le Team avait conclu la saison en apothéose sur le sol autrichien. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu.

Chez les Juniors, Loris Vergier chute et termine à la 28e place. Ses solides résultats sur les 3 premières manches (2e, 1er, 2e) lui permettent tout de même de garder son maillot de leader sur les épaules.

Chez les Elites Femmes, Emmeline est motivée à l’idée de réitérer sa victoire de la semaine passée à Fort William, d’autant plus qu’elle s’était imposée sur cette même piste en 2013. Mais des petites erreurs de parcours viennent contrarier la française, qui termine cette fois-ci 4e. 4 secondes seulement la séparent de Manon Carpenter, vainqueur, et laissent espérer de belles choses pour la suite. Emmeline reste 2e au général.

 

Chez les Elites Hommes, il a manqué hier un petit quelque chose à Sam Blenkinsop pour se battre avec les meilleurs. Les temps sont très serrés, Sam termine à moins de 5 secondes la victoire mais ne prend que la 16e place finale. Tous les regards sont portés sur Loic Bruni, dernier pilote à s’élancer. Dans un style toujours aussi fluide et efficace, Loic passe le 1er temps intermédiaire en avance (0,7sec d’avance), le 2e également (0,5sec d’avance). Il survole littéralement la piste et tout le monde attend cette 1ère victoire en Coupe du Monde pour le frenchie. Mais le sort en décidera autrement. A moins de 30 secondes de la ligne d’arrivée, un peu trop d’engagement, un peu trop d’angle et c’est trop tard ! Loic part à la faute et c’est la victoire qui s’envole. Il se relève et repart aussi vite qu’il le peut mais passe la ligne avec 6 secondes de retard.

Terriblement cruel pour le pilote Lapierre que tout le monde voyait déjà en haut du podium. Mais Loic est un champion et il ne fait aucun doute qu’il se relèvera vite et n’en reviendra que plus fort.

Josh Bryceland s’impose sur cette manche et remporte sa 1ère Coupe du Monde. 4 manches, 4 vainqueurs différents, cette Coupe du Monde 2014 est plus indécise et passionnante que jamais ! Au classement général, Loic reste tout de même 8e. Blenky est lui 10e.

Le replay est à voir impérativement : http://live.redbull.tv/events/357/2014-uci-mtb-world-cup-6-leogang-dhi/

 

Pour nos pilotes, rendez-vous dans une semaine à Schladming pour une manche IXS Cup et début Aout à Mont Saint Anne (Canada) pour la 5e manche de Coupe du Monde.

 

Plus de photos :

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10154270134670182.1073741868.116575190181&type=3&uploaded=31